La grossesse mois par mois

1er mois de grossesse. Le dĂ©but d’une aventure humaine unique !

le 1er mois de grossesse

Parler d’aventure pour Ă©voquer le 1er mois de grossesse est un euphĂ©misme! De profonds changements modifient le corps: certains invisibles (fĂ©condation, formation de l’embryon) certains dĂ©sagrĂ©ables (sensibilitĂ© aux odeurs, vomissement, etc.). 

Premières semaines de grossesse : mal au ventre, fatigue, nausées, quels symptômes ?


Quels sont les premiers signes de la grossesse? Que se passe-t-il chez la femme enceinte au mois 1? Quels effets sur les hormones? Quelles précautions sont à prendre (alcool, cigarette)? Des explications.


Lors du 1er mois de grossesse, on peut ĂŞtre enceinte et l’ignorer, du moins pour quelques jours, quelques semaines. Une exception du dĂ©ni de grossesse, certains signes, ou symptĂ´mes, apparaissent et permettent de faire prendre conscience Ă  la femme qu’elle attend un bĂ©bĂ©.

Le premier d’entre eux est l’absence, ou le retard de règles: ce phĂ©nomène s’appelle l’amĂ©norrhĂ©e. Il intervient gĂ©nĂ©ralement trois ou quatre semaines après la fĂ©condation, quand l’Ĺ“uf est devenu embryon.

L’action des hormones, en particulier l’hCG, va dĂ©clencher des effets, hĂ©las, relativement indĂ©sirables:

  • Augmentation du volume des seins (qui s’accompagne parfois de douleur, notamment au niveau des mamelons)
  • NausĂ©e
  • Maux de ventre
  • Fatigue
  • ExtrĂŞme sensibilitĂ© aux odeurs
  • Sautes d’humeur

Fort heureusement, tous ces indicateurs ne se dĂ©clenchent pas forcĂ©ment et ils ont cependant ce «mĂ©rite» de mettre parfois la femme sur la piste … Faire un test de grossesse (qu’on trouve en pharmacie) permet alors d’infirmer ou confirmer les soupçons.

Il faut bien comprendre qu’Ă  l’intĂ©rieur du ventre, un immense bouleversement s’opère: le dĂ©but d’une vie embryonnaire.

Si toutefois des saignements importants surviennent et s’accompagnent de douleurs persistantes au bas ventre, consultez un mĂ©decin. Il pourrait s’agir d’une grossesse extra-utĂ©rine ou d’une fausse couche.

1er mois de grossesse : que se passe-t-il après la fécondation ?

Miroir (ou pas) de la rencontre entre l’homme et la femme, la fécondation marque la rencontre entre un spermatozoïde et l’ovocyte. La fusion de ces deux entités donne naissance au zygote, la cellule indivisée à l’origine de tout ce qui va suivre… et à commencer par l’embryon !

La division du zygote commence en même temps que son déplacement des trompes de Fallope vers l’utérus et ses muqueuses. La nidation (imaginez le couple ovocyte/spermatozoïde qui décident de se trouver un meublé) s’opère 9 jours après la fécondation et peut occasionner de légers saignements.

La multiplication des divisions finit par former un embryon d’un peu moins de 2 millimètres aux environs de la troisième semaine. Les divisions continuent à un rythme effréné et commencent à différencier un peu ce bazar en de futurs organes. Après quatre semaines de boulot, l’embryon mesure entre 4 et 5 mm. On distingue les membres, les yeux et la langue. Chapeau !

Enceinte d’1 mois, quelles précautions ?

A partir du moment où une femme apprend qu’elle est enceinte, il y a quelques précautions à prendre pour ne pas exposer le fragile embryon aux agents tératogènes (car ces derniers peuvent entraîner des malformations ) :

  • Plus d’alcool, ni de cigarettes
  • Certains aliments (adieu sushi, viande crue, etc.) sont proscrits
  • Certains mĂ©dicaments sont Ă  Ă©viter
  • Les radios et toutes expositions aux rayons X sont prohibĂ©es

D’une manière générale, lors du 1er mois de grossesse, il convient d’adopter une très bonne hygiène de vie et de faire attention à tout ce que l’on ingère car cela peut avoir une influence sur le développement du bébé. Dès la 4e semaine, la circulation feoto-maternelle est opérationnelle. « On a un contact », je répète « on a un contact ».

Examen prénatal : les premières démarches du suivi médical.

A l’issue du premier mois, il convient de prendre un rendez-vous chez le gynécologue ou auprès d’une sage-femme. C’est le premier examen prénatal. Il permet de constater la grossesse et de s’assurer que l’embryon a bien migré dans la cavité utérine. D’autres examens médicaux suivront au cours du premier trimestre et permettront de contrôler le bon déroulement de la grossesse semaine après semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *