blogQuelle alimentation pendant la grossesse ?

Quels sont les aliments à privilégier pendant la grossesse ? Les erreurs à éviter ?

L'alimentation pendant la grossesse

La diététique devient un véritable casse-tête pour les femmes enceintes, car il est difficile de discerner les bons des mauvais aliments. Un bon plat à l’apparence inoffensif peut mettre en péril votre santé et celle de votre bébé. Voici donc un tri des produits à consommer et à fuir durant votre grossesse. 

Quels sont les aliments à privilégier pendant la grossesse ? Les erreurs à éviter ?
Quoi manger pendant la grossesse ? Les erreurs à éviter ?

Les aliments à consommer

Pour traverser la période de grossesse dans de bonnes conditions, le corps ne doit souffrir d’aucune forme de carence. 

Les légumes

Les légumes s’inscrivent en tête dans la liste des aliments à consommer. Ils jouent un rôle crucial dans le développement du fœtus. Ils contiennent en quantité suffisante des fibres, des vitamines, des minéraux et de l’eau. Ils contribuent à une prise de poids favorable au bébé. Dans l’idéal, conjuguez les légumes aux différentes couleurs, en l’occurrence :

  • les carottes ;
  • les courges ;
  • des brocolis ;
  • les patates douces ;
  • les betteraves ;
  • les aubergines ;
  • les panais ;
  • les champignons ;
  • les pommes de terre…

Dans un souci de conservation de leur qualité nutritionnelle, pensez à une cuisson à la vapeur ou au four pour les légumes à éviter cru. 

Les aliments à graine entière

Les produits céréaliers ou les aliments à grains sont également les bienvenus. Cette famille de nourriture comprend : le pain, le riz, le gruau, les pâtes, les muffins maison… Leur quantité occupe un quart de votre régime. Les produits céréaliers à grains entiers contribuent à l’approvisionnement de l’énergie. Ils constituent de véritables sources de vitamines et de minéraux. Les fibres présentes en quantité volumineuse favorisent la digestion. Elles préviennent la constipation, car elles nourrissent les bonnes bactéries. 

Les aliments riches en protéine

Les aliments riches en protéine rassemblent : les pois chiches et les lentilles ainsi que tous les aliments appartenant à la famille des légumineuses. Le tofu, les œufs, le beurre d’arachide et les noix sont concernés. À ces nourritures s’ajoutent les viandes, les poissons, le lait, le fromage et le yaourt. Ils fournissent les bons gras, des vitamines, des minéraux et les protéines indispensables au bon développement de votre bébé. En matière d’huile, privilégiez l’huile de canola et l’huile d’olive. À l’heure actuelle, aucune mesure de prévention n’existe pour éviter le développement d’allergies alimentaires du fœtus. Il est ainsi déconseillé de se priver d’un produit sous prétexte de réduire le risque d’allergie à celui-ci.

Les aliments à éviter

Même si la privation est désapprouvée, certains aliments doivent s’éloigner de votre régime diététique. Chaque aliment porte son lot de conséquences à votre enfant.

Les hot-dogs et les charcuteries

De manière générale, il faut porter une grande attention au nitrate contenu dans la viande transformée. Il s’agit d’un agent conservateur responsable du cancer du côlon et de la listériose. Les femmes enceintes sont 15 fois plus susceptibles de contracter cette infection alimentaire. Cette prédisposition s’explique par la forte variation hormonale et à la vulnérabilité du système immunitaire. Sachez d’ailleurs que la listériose menace l’accouchement d’un mort-né.

Les fromages à pâte molle

Supprimez de votre menu les fromages à pâte molle, en d’autres termes : les fromages de chèvre, le brie et le camembert. De même, les fromages à pâte demi-ferme et les fromages bleus, les fétas et la chèvre crémeuse sont à bannir même s’ils ont été préparés avec du lait pasteurisé. Là encore la menace de la listéria est flagrante. Son caractère sournois fait d’elle l’une des plus dangereuses infections alimentaires.

Les œufs, la viande et le poisson crus

Éliminez de votre régime les sashimis et les steaks tartares, car ce sont des aliments crus. Ils peuvent renfermer des bactéries coliformes, de la salmonelle et de la toxoplasmose, des substances susceptibles de provoquer des complications chez les nouveau-nés. Même si les aliments crus sont facilement détectables, il n’en est pas de même pour les œufs. En effet, la mayonnaise industrielle mélangée dans la salade ou les pâtes porte atteinte à votre santé et à celle de votre bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *