blog

Comment vivre les 2 mois de grossesse pendant le confinement ?

confinement

Le confinement est une mesure de prévention mise en application par l’État face à la pandémie du COVID19. Les femmes enceintes sont également concernées. Ci-après quelques conseils qui les aideront à mieux gérer leur grossesse et leur accouchement durant cette période.

Les gestes à adopter pendant le confinement

Si vous êtes enceinte, veillez à rester le plus possible à la maison et à l’écart des personnes malades.

Inscrivez-vous sur une plateforme spécialisée afin de recevoir un bulletin d’information contenant des articles, des vidéos, des conseils de santé et bien d’autres choses encore.

Le job

Si possible, vous et votre employeur devriez envisager un plan de travail à domicile pour vous. Votre médecin pourra sûrement vous aider à documenter l’importance du travail à domicile. Si vous ne pouvez pas travailler à domicile, votre employeur doit suivre les recommandations de sécurité relatif aux employés. 

Vous devez également :

  • limiter les courses ou les déplacements inutiles
  • Éviter les visites inutiles
  • Nettoyer quotidiennement les surfaces fréquemment touchées, notamment les téléphones et les claviers, les poignées de porte, les interrupteurs, les robinets, les tables et les comptoirs, dans votre maison avec un désinfectant approprié

Si vous quittez la maison, veillez à rester à un mètre des autres, à vous laver correctement les mains et à éviter de vous toucher le visage. 

Le va et vient à l’hôpital

Certains établissements hospitaliers proposent des visites vidéo virtuelles à leurs patients afin de limiter les contacts avec les patientes enceintes et non enceintes. Pour celles qui son enceintes, les médecins alternent généralement les visites vidéo avec des visites en cabinet. Naturellement, certaines visites devront avoir lieu au bureau en raison des travaux de laboratoire, des vaccinations de routine, des examens du col de l’utérus et de la surveillance du fœtus et ce, au cours du troisième trimestre.

Par ailleurs faites des exercices d’étirement, de respiration et appelez votre sage-femme si vous en avez besoin ». Concentrez-vous sur le fait de prendre soin de vous autant que possible. 

Les patientes enceintes doivent acheter un brassard de tensiomètre pour les aider à surveiller leur tension artérielle. Votre médecin peut envoyer une ordonnance à votre pharmacie locale pour vous aider à obtenir la couverture de votre assurance. 

Procurez-vous également un Doppler fœtal pour vérifier le rythme cardiaque de votre bébé. Toutefois, si vous êtes capable de sentir les mouvements de votre bébé, cela peut ne pas être nécessaire. Vous pouvez acheter un Doppler fœtal auprès de divers détaillants en ligne. 

Vérifiez toujours votre pression sanguine, votre poids et le rythme cardiaque de votre bébé avant ou pendant votre visite vidéo chez votre obstétricien.

Lorsque vous devez vous rendre à la clinique, laissez les visiteurs à la maison ou dans la voiture afin de réduire l’exposition potentielle au coronavirus du personnel et des autres patients. Si vous êtes handicapé ou si vous avez besoin d’aide, vous avez droit à un visiteur pour vous aider.

Comment vivre sa grossesse pendant le confinement ?

Accoucher pendant le confinement

Les femmes devraient demander à leur sage-femme ou à un professionnel de la santé quel est, l’endroit le plus sûr pour elles et comment les précautions sont prises d’une situation à l’autre.En général, durant le confinement, l’accouchement à domicile est la meilleure option. Pour choisir l’option la plus sûre pour vous, il est important de parler au professionnel de santé qui vous soutient tout au long de votre grossesse et de votre accouchement.

Les femmes devraient avoir quelqu’un à proximité pour les soutenir, à condition que les précautions nécessaires soient prises, comme le port d’un masque pendant l’accouchement et le lavage des mains. Les responsables de santé doivent en effet faire preuve de compassion et comprendre chaque situation telle qu’elle se présente et veiller à ce chacun fasse de leur mieux, en faisant preuve de bon sens et en s’écoutant les uns les autres. 

Il faut notamment savoir à qui téléphoner au début du travail, qui vous apportera un soutien pendant l’accouchement et où. Déterminez les restrictions qui seront en place pour l’accouchement à l’hôpital en ce qui concerne les personnes de soutien et les membres de la famille ».

En ce qui concerne votre projet d’accouchement, il est important de poser autant de questions que nécessaire.

Les questions importantes :

  • Suis-je exposée à un risque de maladie à coronavirus (COVID-19) dans cet espace ? Quelqu’un d’autre a-t-il été ici avec le virus COVID-19 ?
  • Comment distinguer les personnes atteintes du virus COVID-19 de celles qui ne l’ont pas été ?
  • Y a-t-il suffisamment de vêtements de protection pour les professionnels de la santé ?
  • Suis-je autorisé à emmener quelqu’un avec moi ? Si non, pourquoi ?
  • Ai-je le droit de garder mon bébé avec moi ? Si non, pourquoi ?
  • Puis-je allaiter mon bébé ? Sinon, pourquoi pas ?
  • Ai-je le droit d’accoucher par voie vaginale ou dois-je pratiquer une césarienne plus tôt ? Si oui, pourquoi ? 

La meilleure chose à faire après votre accouchement est de rester en famille et de limiter les visites. Assurez-vous également que vos enfants (si vous avez d’autres enfants) ne sont pas avec d’autres enfants. C’est assez spécial de pouvoir se lier avec son bébé seul, de découvrir ce nouvel être humain et d’en profiter.

Pour protéger le bébé après l’accouchement :

  • Éviter tout contact avec une personne présentant des symptômes du COVID-19.
  • Éviter les transports publics lorsque c’est possible.
  • Éviter les grands et petits rassemblements dans les espaces publics, en particulier dans les espaces fermés ou confinés.
  • Éviter les rassemblements physiques avec les amis et la famille.

Durant la période de confinement, il est parfaitement sûr de continuer à allaiter. C’est la meilleure chose qu’une mère puisse faire pour son bébé. La transmission du COVID-19 actif (virus qui peut causer une infection) par le lait maternel et l’allaitement n’a pas été prouvée.

Les mères suffisamment bien portantes pour allaiter doivent prendre des précautions, notamment en portant un masque si possible, en se lavant les mains avant et après tout contact et en nettoyant et désinfectant les surfaces. Si vous ne pouvez pas allaiter, , tirez du lait et donnez-le à votre enfant dans une tasse et/ou une cuillère propre – tout en respectant les mêmes précautions.

Quels les gestes à adopter pendant le confinement ?

confinement

Si vous êtes enceinte, veillez à rester le plus possible à la maison et à l’écart des personnes malades.
Inscrivez-vous sur une plateforme spécialisée afin de recevoir un bulletin d’information contenant des articles, des vidéos, des conseils de santé et bien d’autres choses encore.

Comment organiser son job pendant le confinement ?

enceinte travail

Si possible, vous et votre employeur devriez envisager un plan de travail à domicile pour vous. Votre médecin pourra sûrement vous aider à documenter l’importance du travail à domicile. Si vous ne pouvez pas travailler à domicile, votre employeur doit suivre les recommandations de sécurité relatif aux employés. 

Comment organiser les va et vient à l’hôpital ?

Certains établissements hospitaliers proposent des visites vidéo virtuelles à leurs patients afin de limiter les contacts avec les patientes enceintes et non enceintes. Pour celles qui son enceintes, les médecins alternent généralement les visites vidéo avec des visites en cabinet. Naturellement, certaines visites devront avoir lieu au bureau en raison des travaux de laboratoire, des vaccinations de routine, des examens du col de l’utérus et de la surveillance du fœtus et ce, au cours du troisième trimestre.

Si je dois accoucher pendant le confinement ?

Les femmes devraient demander à leur sage-femme ou à un professionnel de la santé quel est, l’endroit le plus sûr pour elles et comment les précautions sont prises d’une situation à l’autre.En général, durant le confinement, l’accouchement à domicile est la meilleure option. Pour choisir l’option la plus sûre pour vous, il est important de parler au professionnel de santé qui vous soutient tout au long de votre grossesse et de votre accouchement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *