Les idées

Zéro déchet avec un bébé

Élever un bébé, avec zéro déchet est une réelle préoccupation pour certains parents. Réduire au maximum les ordures du quotidien est souvent l’objectif de nombreuses familles.

Zéro déchet avec un bébé

Avec un bébé, réduire ses déchets est un exercice compliqué mais faisable. Il y a beaucoup de produits qui sont nocifs pour la santé, que ce soit concernant les cosmétiques des mamans pendant la grossesse ou encore dans l’alimentation une fois le bébé arrivé.

C’est pour cela que certaines personnes changent leur façon de consommer, avec l’arrivé d’un bébé beaucoup de déchets sont produits chaque jour comme par exemple les couches, alors pourquoi pas opter pour des produits lavables ou encore faire des petits pots maisons. 

Le zéro déchet incite à réduire un maximum ses déchets et obliger à réfléchir vraiment sur ce dont on a vraiment besoin. La base pour un nouveau-né dans le cadre du zéro déchet est : un lit, une baignoire, des cotons lavables, des couches lavables, du savon d’Alep et des vêtements d’occasion.

La démarche zéro déchet avec les couches lavables

Il est important de savoir qu’avant qu’un enfant soit propre, c’est-à-dire aux alentours de 3 ans, il utilise 4 500 à 6 000 couches. Le bébé crée à lui seul des kilos de détritus néfastes pour l’environnement. Alors pour éviter tous ces impacts, adopter les couches lavables. C’est une étape primordiale pour réduire la consommation de déchets quand on c’est qu’un bébé jusqu’à ses 3 ans utilisera en moyenne 200kg de couches. 

Avec le stress, la surcharge mentale de cette nouvelle vie qui démarre avec un nouveau-né, peut rendre compliqué les tentatives des parents voulant s’engager dans le « zéro déchet ».

Pas de panique, vous pouvez jouer sur d’autres choses. Par exemple en utilisant les cotons lavables, le salon solide pour laver bébé, ou bien aussi réaliser des petits pots maison.

Zéro déchet, veut aussi dire allaitement, pour éviter le recours au lait en poudre. Attention rien ne sert de se forcer, si vous n’y arrivez pas ou si vous ne pouvez pas. Le moment doit être agréable aussi bien pour l’enfant que pour la mère, sinon l’enfant le ressentira. 

Impliquer ses proches dans le zéro déchet avec bébé

Une fois que vos marques sont prises vous allez vous rendre compte que c’était une période d’adaptation compliqué mais qui deviendra une habitude. Il est tout de même compliqué de convertir ses proches. Certains peuvent devenir des obstacles dans votre démarche zéro déchet, il reste plus cas les convaincre de respecter vos choix avec la liste de naissance par exemple.

Il est pourtant possible de se faire plaisir même en ayant un mode de vie responsable. Zéro déchet ne rime pas avec privation. De nos jours grâce aux sites d’occasions, les friperies, ou les brocantes… Vous pouvez retrouver des objets ou même des vêtements mais qui devront être en très bon état. Les bébés n’ont pas le temps d’abimer leurs affaires, elles sont utilisées sur une courte période donc vous deviez pouvoir en tirer un bon prix.

Passer au zéro déchet avec un bébé, ça coute combien ? 

Si vous achetez d’occasion, un lit évolutif et une table à langer qui fait aussi commode, vous en aurez pour moins pour 250 euros, au lieu de 500 à 800 euros neuf, une belle économie. Ensuite, vous avez les couches lavables, qui représentent un investissement au départ, c’est-à-dire de 300 euros jusqu’à ce que le bébé soit propre. Alors que les couches jetables reviennent trois fois plus cher sur le long terme.

Le mode de vie zéro déchet a un aspect économique, mais aussi écologique. Tous les déchets non produits, permettent de limiter la destruction de ces déchets, donc la pollution… 

Il s’agit d’un mode de vie qui peut être mis en place pour bébé mais aussi pour toute la famille avec des astuces zéro déchet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *